Traduction - Air Algérie
L'expertise de C&F parle d'elle-même

Un Airbus-330 de la compagnie nationale Air Algérie qui a inauguré le premier vol sans escale en dix heures trente minutes entre Alger et Beijing, a atterri sur la piste de l'aéroport de la capitale chinoise. Air Algérie a déjà ouvert ses bureaux à Beijing et assurera désormais deux vols chaque semaine. Le vol inaugural intervient deux mois seulement après la célébration par la Chine et l'Algérie du 50e anniversaire de l'établissement de leurs relations diplomatiques. La coopération économique et commerciale entre les deux pays s'est développée rapidement ces dernières années. La Chine est la quatrième source des importations algériennes, derrière la France, l'Italie et les Etats-Unis, ainsi que le 17e marché des exportations algériennes.

Pour exploiter leurs activités entre la Chine et l'Algérie sur le transport d'aviation, le Bureau de Pékin de l'Air Algérie avait besoin d'une version anglaise des règlements de la Chine concernant ce domaine. C&F est attirée par le Bureau de Pékin pour traduire deux règlementations (38 pages).

Travaillant en vue de respecter l'échéance d’une semaine préalablement fixée, C&F a coordonné une équipe de traducteurs et de réviseurs afin de livrer un produit de qualité malgré le large éventail de sujets et les défis soulevés par plusieurs difficultés techniques. Grâce à leur vaste expérience dans leurs domaines d'expertise respectifs, les membres de l'équipe étaient familiers avec les termes techniques utilisés.

Le produit final fit tellement bonne impression au Bureau de Pékin que celle-ci demanda à C&F de traduire les quatre documents restants l'année suivante.
Retournez en haut de la page